Il est temps de bloquer la haine en ligne

FF
Rentre dans ton pays
MG
Enlève ce drap d’ta tête
BG
Tu m’as bloqué ? T’en veux vraiment toi… 😉 🍆
FD
J’ai ton adresse… Gare à toi
BV
Tout l’monde sait k t’es gay en @classe
WP
Merci de nous avoir ramené ce virus Chinois 😷

Les discours haineux et le racisme sont des phénomènes qui ont toujours existé. Toutefois en ligne, ils sont autorisés à se propager sans tenir compte de la violence et des traumatismes qu' ils entraînent dans la vie des Canadiennes et des Canadiens.

78% des Canadien.ne.s sont préoccupé.e.s par la propagation des discours haineux en ligne — les jeunes de 18 à 29 ans étant beaucoup plus susceptibles d'avoir été victimes de haine en ligne que les autres Canadien.ne.s.

Tous les genres font face à la haine en ligne, mais les femmes/filles sont les plus touchées. En effet, 7 personnes sur 10 qui subissent des formes d'intimidation déclarées par la police en ligne sont des femmes et des filles, et cela doit cesser.

Un avenir sans violence dans le paysage numérique d'aujourd'hui commence par une approche de réduction des méfaits pour lutter contre les discours haineux en ligne. Ensemble, nous pouvons veiller à ce que les Canadien.ne.s soient mieux protégé.e.s contre le racisme, le sexisme, l'homophobie, les incitations à la violence, le harcèlement sexuel et les menaces physiques qui se multiplient en ligne.